L'aube claire

Une invitation au voyage, c’est ainsi que l’on pourrait qualifier « L’aube claire ».


Il s’agit avant tout d’un album loin d’être cantonné à une seule couleur musicale, sans toutefois tomber dans un quelconque éparpillement artistique. On y décèle justement un univers Pop, avec toute la vastitude qu’il peut engendrer.

Des mélodies que l’on retient, des influences allant de Berger, Brel, Ferrer...à Bob Dylan, Goldman, les Beatles...en passant par Chopin, Schubert, Mozart , Debussy...

Des textes relatant avec poésie la vie à travers ses multiples facettes, toujours avec espoir et réalisme. La quête du bonheur, le temps qui passe, l’amour sous toutes ses formes, « l’impermanence »...chacun peut s’y retrouver.

Une voix singulière, avec une étendue de possibilités mais qui ne se perd pas dans d’inutiles démonstrations...
L’artiste s’est entouré de personnes de confiance.

On retrouve tout d’abord André Hampartzoumian à qui la réalisation du projet a été soigneusement confiée. La production artistique est intelligiblement équilibrée et les musiciens sont véritablement parvenus à créer une alchimie digne de ce nom.

L’auteur-compositeur Jacques Veneruso (Céline Dion, Michel Sardou, Johnny Hallyday, Florent Pagny...) qui y a également posé sa pierre au travers d’une collaboration textuelle et musicale.

Olivier Béranger, auteur compositeur interprète (Christophe Maé, Natasha St Pier, Steeve Estatof...) y cosigne un texte.
Enfin, Patrick Fiori est venu égrener quelques notes cachées quelque part.

Un album sincère et...vivant...à écouter sans modération, de jour comme de nuit !


Comments (0)

There are no comments posted here yet

Leave your comments

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Attachments (0 / 3)
Share Your Location