Blog

.
5 minutes reading time (1022 words)

Tommy, en live au Silo, avec Patrick Fiori

silo_patrick_tommy

Je ne pourrai jamais me gargariser d'être un habitué des premières parties, et ce malgré les années de pratique. Si certes l'expérience parle d'elle-même, il est par-dessus tout inéluctable que chaque rendez-vous détient son supplément d'âme et tant mieux.
Par ailleurs, je peux asséner que j'ai peu à peu appris à accueillir plus sagement, si je puis dire, la grande vague émotionnelle émanant de la pure allégresse liée à la chance inouïe que l'univers nous offre, à travers ce genre de rendez-vous.

Je veux dire par là que mon perfectionnisme et ma perpétuelle remise en question m'ont jadis gâché le quotidien, c'est un fait. Mais fort heureusement, nous grandissons, tout cela est donc bien révolu; là-dessus, j'ai présentement trop conscience de la vanité inhérente à ces moments de grâce pour en polluer le moindre contour. Nul n'est parfait mais on s'améliore chaque jour si on le veut vraiment.

Ainsi, en amont, pendant et en aval, j'active ce que j'appelle le mode "réceptivité accrue", accueillant tout ce qui vient et savourant les choses en pleine conscience.
Sur le plan du bien-être général, c'est...le jour et la nuit.


Une bien jolie décision, autour d'une table...

Il y a quelques mois, plus précisément le jour où mon cher ami Patrick Fiori fut de passage à Marseille, pour le tournage du clip "Chez nous", avec Soprano, nous avons déjeuné ensemble.
Il faut dire qu'il n'est pas toujours évident de créer ces moments privilégiés de fraternité, hors des contextes de ce que je nommerais à dessein "foire", sans dédain excessif.
En somme, dès que le temps nous le permet, nous sautons sur l'occasion.

Comme à l'accoutumée, nous nous sommes parlé de nos vies respectives, avons échangé des tas de choses, plus intéressantes les unes que les autres. Et puis, cela va de soi, le travail finissant toujours par s'immiscer au sein de nos interminables discussions, nous avons commencé à discuter de nos futurs projets en commun (il y en a, il y en a, il y en a…).
Entre autres, abordant le sujet de la tournée, je lui ai tout simplement demandé s'il consentait à me faire une petite place en première partie, lors de son concert au Silo, se profilant…et il a accepté.

Vous voyez, c'est aussi ça la vie, bien plus souvent qu'on ne le pense; lorsque nous posons une question limpide, la réponse y demeure généralement proportionnelle.
Bien sûr, je sais qu'il y a toujours des exceptions, mais si nous pouvions éviter de nous créer des noeuds spirituels inutiles, ce serait bien plus sympathique, qu'en dites-vous ?

En prime, j'ai eu la chance de pouvoir intégrer mon acolyte Cédric Fuillet, pas peu fier lui aussi, à cette nouvelle petite, mais si riche aventure en perspective. J'adore l'idée de partager ce genre de bonheur avec mon équipe de musiciens, l'interaction n'en est que grandement décuplée.



Des retrouvailles magiques


Hier soir, en rentrant sur scène, j'étais dans un émerveillement des plus vifs, ravi de pouvoir vous proposer mes nouvelles chansons.

Au début de cet article, je vous parlais de cette notion d'années de pratique...
Je ne crois pas si bien dire lorsque je vous l'affirme, sans affabulation aucune, étant donné que je parle en l'occurrence d'une véritable décennie d'instants suspendus à vos côtés, au service de la musique et de cette alchimie que nous avons créée, vous et moi, au gré des printemps:
Ce fut, qu'on se le dise, le 207ème concert où j'ai dévoré l'extase déconcertante de vous retrouver. Vous étiez encore et toujours simplement là, faisant corps avec les secondes, pour m'octroyer votre indéfectible soutien.
Ce fut court, beaucoup trop court (pour tout vous dire, je commençais à peine à m'échauffer et je serais bien resté quelques heures de plus, cela n'altérant en rien le fait que je me sois régalé) mais débordant d'une puissance indicible.

Vos sourires, vos voix, vos mains, vos témoignages, vos photos, vos petits cadeaux…vous ne pouvez pas savoir à quel point tout cela me fut précieux.

Je sais pertinemment ce qui contribue plus que de raison à faire de moi un homme heureux…et mon métier en fait partie intégrante. Plus décidé que jamais à continuer, avec passion et ferveur, au gré de l'indestructible souhait d'en partager chaque fruit avec vous, je tiens également ici à remercier toute la "Fiori Team", des techniciens au musiciens, en passant par Aurélie, que j'étais aux anges de retrouver.
Bien évidemment, merci à toute l'équipe de Label Lune…et de Sud concerts, pour leur savoir-faire et leur bienveillance, jusqu'à l'indéniable classe cosmique et sans faille de mon cher ami Rabah Houia, (je n'oublierai jamais…merci…). Ah oui…merci à mon petit cocon familial pour l'amour, la discrétion et l'objectivité. Je vous aime...


Mon nouvel album "NEXT !"

Vous vous êtes sans doute posé la question: "Ce garçon, a t-il un album ?". OUI OUI et OUI…

Ici, j'en profite d'ores et déjà pour souhaiter la bienvenue à toutes les âmes curieuses ayant daigné franchir les portes de mon site officiel.
Mettez-vous à l'aise, promenez-vous à votre guise au gré des rubriques et n'hésitez pas à y revenir aussi souvent que possible pour suivre l'étendue des actualités que je vous proposerai.
J'espère rapidement vous retrouver sur les routes.

Sachez que je suis un artisan musicien indépendant, qui produit ses albums avec les moyens du bord, mais avec tout mon être. Je vis de la musique, je suis un digne intermittent du spectacle qui écume encore et toujours les différents contextes enrichissants du piano-bar. Et j'aspire à vivre exclusivement de mes créations, j'y travaille avec acharnement. Nous allons apprendre à nous connaître…

Imaginez, à l'heure où le marasme de l'industrie du disque subsiste, à quel point il est important que des gens comme vous soutiennent cela…si l'envie et le coeur vous en disent, vous pouvez ici-même commander ce dernier album que nous nous ferons un plaisir de vous faire parvenir, dédicacé ou pas, votre volonté fera notre bonheur.

Voici le lien direct vers la rubrique "Shop".

Encore une fois, un immense merci pour votre accueil…

Embarquez avec moi, rejoignez-moi sur tous les réseaux sociaux, écrivons-nous… Je vous promet bien d'autres instants suspendus, sous le signe du partage et du plaisir, au fil de mes chansons, de mes rengaines et de mes divers nombreux projets à venir.

Je l'espère sincèrement, à très vite.

Tommy parrain d'un magasin BIO indépendant

Sur le même sujet: